Logo de la Ville de Nice

Votre santé,
notre priorité

La campagne de vaccination contre la COVID 19 a commencé sur le territoire national.

Illustration

Foire aux questions (FAQ)

Je veux me faire vacciner contre la COVID 19, comment faire pour me pré-inscrire ?

Remplissez le formulaire en ligne (7J/7 de 24h/24h).

Une fois le formulaire rempli, vous recevrez un accusé de réception par e-mail ou sms avec un numéro à conserver.

Vos données personnelles sont susceptibles d’être transmises l’Agence Régionale de Santé (ARS).

Je n’ai pas internet, comment puis-je me pré-inscrire ?

Vous pouvez vous inscrire auprès de notre plateforme téléphonique au 04 97 13 56 00 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Un opérateur vous rappellera pour compléter votre inscription et fixer avec vous un rendez-vous pour vous faire vacciner en fonction de votre profil prioritaire.
Merci de prioriser l’inscription via le formulaire en ligne si vous le pouvez afin de ne pas saturer la plateforme téléphonique.

Quel sont les publics prioritaires à la vaccination ?

Conformément aux directives gouvernementales annoncées début janvier 2021, les publics prioritaires sont :

  • Les résidents des EHPAD et résidences seniors,
  • Le personnel soignant de plus de 50 ans,
  • Le personnel soignant de moins de 50 ans avec comorbidité,
  • Les aides à domicile,
  • Les résidents d’établissements spécialisés (IME…),
  • Les personnes de 75 ans et plus à partir du 15/01.

Ensuite, en fonction de l’arrivée progressive des vaccins, une priorisation sera faite en favorisant, dans l’ordre, les 65-74 ans avec comorbidité, les 65-74 ans sans comorbidité, le personnel de santé non encore vacciné, l’ensemble des personnes de plus de 50 ans non encore vaccinées, les personnes de moins de 50 ans présentant une comorbidité, les personnes vulnérables et précaires (SDS, détenus, résidents en hôpital psychiatrique…), les personnes dont le travail favorise une infection (en contact avec le public, en milieu clos…).

Comment cette campagne de vaccination va-t-elle se dérouler ?

Elle se déroule en 3 phases qui commencent en Janvier 2021. Chaque phase cible une catégorie de la population :

  • Phase 1 : Les publics prioritaires énoncés au paragraphe précédent.
  • Phase 2 : les seniors, les personnes à risques ou atteintes d'une comorbidité aggravante et le personnel de santé non encore vacciné (1er semestre 2021).
  • Phase 3 : l'ensemble de la population de plus de 18 ans non encore vaccinée (probablement fin du 1er semestre ou début du 2ème semestre 2021).

Les dates sont susceptibles d’être modifiées.

Comment prendre RDV pour me faire vacciner ?

Vous devez vous inscrire en ligne sur la plateforme  https://vaccincovid19.nice.fr de la métropole Nice Côte d’Azur. Si vous n’avez pas accès à internet, vous pouvez contacter la plateforme via le numéro 04 97 13 56 00.

Une fois que votre tour viendra, vous recevrez un email ou un SMS (ou un appel téléphonique pour ceux qui n’ont ni mail, ni SMS) vous demandant de vous inscrire sur un créneau de RDV sur l’un de nos centres de vaccination.
Vous n’êtes pas contacté tant que vous n’êtes pas dans la catégorie prioritaire qui fait l’objet de la vaccination en cours. Régulièrement, le gouvernement annonce les catégories à vacciner et nous remettons à jour nos fichiers pour contacter les personnes concernées.
Vu le nombre d’appels que nous recevons, il se peut que notre plateforme téléphonique soit saturée. Dans ce cas, vous avez la possibilité de laisser un message sur une boite vocale afin que nos agents vous rappellent. C’est pour cette raison qu’il est recommandé d’avoir recours à l’inscription en ligne.

Comment va se dérouler la 1ère phase de vaccination ?

Le déploiement général de la vaccination commence début janvier 2021, pour cette première phase, avec le vaccin Pfizer qui sera rapidement rejoint par la vaccin Moderna.

A Nice, 4 centres de vaccination sont mis en place par la ville de Nice :

  • Le centre de vaccination de la Ville de Nice au 10 rue Hancy du lundi au samedi de 8h à 20h,
  • Le Théâtre de Verdure du lundi au samedi de 8h à 19h,
  • Le Palais des Expositions (Esplanade Kennedy) du lundi au samedi de 8h à 19h (ouverture à confirmer dans quelques jours),
  • Le Palais Nikaïa du lundi au samedi de 8h à 19h (ouverture à confirmer dans quelques jours).

Comment fonctionnent les centres de vaccination ?

Les centres de vaccination répondent à des critères organisationnels stricts afin de pouvoir accueillir un grand nombre de personnes tout en respectant la distanciation sociale et les mesures d’hygiène en vigueur. Pour ce faire un parcours du vacciné à été dessiné et doit être minuté. Pour ces raisons, les centres ne vaccinent que sur Rendez-vous (il est inutile de vous y rendre sans un RDV qui vous sera donné via la plateforme d’inscription).

Une fois arrivé dans le centre, il vous faudra présenter les documents suivants :

  • Votre carte vitale,
  • Votre pièce d’identité,
  • Votre formulaire (ou sms) confirmant votre RDV.

Il vous sera demandé de remplir le questionnaire médical et le document de consentement. Si vous êtes éligible à la vaccination, l’infirmière procédera à l’injection de la première dose.
Après vaccination, il vous sera demandé de patienter pendant 15 minutes dans la salle d’observation avant de recevoir votre certificat de vaccination et d’être libéré.
Un second RDV pour l’injection de la seconde dose vous sera communiqué après la première dose ultérieurement.
L’accès au centre sera refusé aux personnes ne portant pas correctement le masque.
Attention, les centres de vaccination Hancy, Théâtre de Verdure, Nikaïa et Palais des expositions ainsi que la plateforme d’inscription sont réservés aux administrés de la métropole Nice Côte d’Azur.

Je suis résident d’une commune de la métropole, comment avoir recours aux équipes mobiles de vaccination ?

Une concertation est actuellement en cours avec les communes de la métropole afin de définir leurs besoins. Soient elles ont la capacité de réaliser elles-mêmes la vaccination de leurs administrés, soient elles auront recours aux équipes mobiles de la métropole.

Si vous êtes résident d’une ville de la métropole, le plus simple est de vous inscrire sur la plateforme de recensement afin que vous soyez pris en compte lorsque votre tour viendra. Cette plateforme permettra de définir par zone géographique le nombre de personnes voulant se faire vacciner.

Je fais partie des publics prioritaires, quand vais-je me faire vacciner ?

Les publics prioritaires sont annoncés les uns après les autres par le gouvernement. Dès qu’une nouvelle annonce est faite, nous leur ouvrons les droits d’inscription à la prise de RDV.

Je ne fais pas partie des publics prioritaires, quand vais-je me faire vacciner ?

Dans ce cas, vous êtes inscrit sur une liste d’attente et vous serez contacté après les personnes prioritaires à la vaccination ainsi qu’en fonction des doses de vaccins disponibles en stock.

ATTENTION ! Cette attente peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Quel sera le mode opératoire de la vaccination pour les résidents des EHPAD/ résidences seniors ?

La vaccination est organisée par la direction de l’établissement. Les résidents et les familles seront avertis à l’avance des modalités et du jour de la vaccination. La vaccination sera réalisée par des professionnels de santé, sous la supervision du médecin :

  • Chaque résident bénéficiera d’une consultation avec son médecin avant la vaccination, pour disposer d’un avis médical spécifique en fonction de son état de santé.
  • Le médecin informera son patient des bénéfices et des risques à se faire vacciner. C’est en fonction de cette évaluation personnalisée que la décision sera prise.
  • Le patient, ou la personne référente, donnera son consentement à se faire vacciner de manière éclairée.
  • Ensuite, le vaccin sera administré par un médecin (ou par un infirmier sous contrôle d’un médecin). Une 2ème dose sera injectée après 21 jours.

La consultation pré-vaccinale est-elle obligatoire ?

Cette consultation n’est maintenant plus obligatoire. Par contre, lorsque vous serez vacciné vous devrez répondre à un questionnaire médical et signer un document de consentement. Si vous voulez toujours réaliser une consultation pré-vaccinale, vous pouvez le faire auprès de votre médecin traitant.

Quelles sont les critères d’exclusion de la vaccination ?

Il existe des situations où l’on ne pourra pas vous vacciner ou alors où l’on devra reporter à postériori le RDV de vaccination. Les situations suivantes motiveront une décision d’annulation ou de report :

  • Vous êtes enceinte,
  • Vous avez des symptômes de la Covid ou avez été cas contact lors des 15 derniers jours,
  • Vous avez contracté la Covid lors des 3 derniers mois,
  • Vous avez des antécédents d’allergie,
  • Vous avez de la fièvre ou êtes actuellement malade,
  • Vous êtes atteint de trouble de la coagulation ou êtes sous anticoagulant.

Je n’habite ni la Métropole Nice Côte d’Azur ni la Ville de Nice, comment puis-je me faire vacciner ?

Veuillez vous renseigner auprès de vos autorités communales ou départementales. Dans tous les cas, vous pourrez vous rendre chez un praticien de santé proposant la vaccination lorsque votre tour sera venu.

Je suis résidents de la métropole, puis-je me faire vacciner où je le souhaite dans la métropole ?

Oui.

J’appelle la plateforme de vaccination mais je n’arrive pas à obtenir un RDV pour me faire vacciner ?

Il arrive qu’un trop grand nombre d’appels sature le standard téléphonique. Le mieux est de réaliser votre inscription sur internet via le lien qui vous est communiqué quand votre tour arrive.

Si vous n’êtes pas dans les cibles qui sont actuellement en cours de vaccination, alors il est normal qu’aucun RDV ne vous soit communiqué pour l’instant.

La vaccination est-elle gratuite ?

Oui.

La vaccination est-elle obligatoire ?

Non, il faut être volontaire et consentant pour se faire vacciner.

Faut-il être majeur pour se faire vacciner ?

Oui, pour le moment, les orientations gouvernementales fixent un plancher d’âge à 18 ans.

Le vaccin est-il efficace ?

L’autorisation de mise sur le marché garantie l’efficacité du vaccin, y compris chez les personnes âgées.

De quel type de vaccin vais-je pouvoir bénéficier ?

Le premier vaccin déployé est celui de Pfizer. A la mi-janvier, le vaccin Moderna arrivera dans le département des Alpes Maritimes. Il y en aura progressivement d’autres (issus d’autres laboratoires comme par exemple Sanofi). La campagne vaccinale aura recours à des vaccins de différents laboratoires.

On nous parle de contraintes logistiques, mais quelles sont-elles ?

Le premier vaccin mis sur le marché doit se conserver à une température de -70 à -80° ce qui implique des super-congélateurs et une production de glace carbonique pour assurer le transport à bonne température. Un second laboratoire a également développé une technologie nécessitant une conservation à -20°. Le début de la campagne de vaccination repose sur ces deux vaccins avant que d’autres ne suivent. Une fois un vaccin sorti du super-congélateur (seulement disponible au CHU de Nice), il ne pourra se conserver que quelques jours au réfrigérateur. Par ailleurs, le premier vaccin mis en circulation se présente dans un flacon multi-doses. Pour éviter la perte, il faudra donc vacciner 5 personnes par flacon.

Y-a-t-il des effets secondaires ?

Comme pour tout médicament, un vaccin peut entrainer des effets secondaires. Les plus fréquents pour les vaccins sont : douleur au point d’injection, fatigue, maux de tête, douleurs musculaires, frissons, douleurs articulaires et fièvre. Ils sont d’intensité faible ou modérée et disparaissent en quelques jours. Les contre-indications à la vaccination sont déterminées pour chaque vaccin. Toutes les personnes vaccinées font l’objet d’un suivi médical renforcé et tout effet secondaire sera signalé au système national de pharmacovigilance. Chacun, y compris le résident ou son entourage, pourra y contribuer sur signalement.social-sante.gouv.fr.

Comment fonctionne un vaccin à ARNm ?

Le vaccin à ARNm stimule le système immunitaire pour qu’il reconnaisse spécifiquement le gène pathogène : ici le virus Covid19.

Il s’agit d’un vaccin sans agent infectieux, pur, avec de l’ARNm et sans adjuvant. Il n’y a donc pas d’interaction avec les gènes. Le principe consiste en une forte activation de la réponse immunitaire par la production de la protéine du virus par nos propres cellules ; puis, reconnaissance de cette protéine par notre système immunitaire.

Le problème, c’est la conservation. La protéine est très fragile. Il faut donc l’englober dans une « gouttelette d’huile », conservée à ‐80°C.

L’ARNm c’est quoi ? C’est une copie de notre ADN qui sert pour le code de la synthèse des protéines. Donc les protéines produites par les virus se servent d’ARNm. Nous avons tous dans notre corps des ARNm qui portent des messages de synthèse de nos protéines.

Le vaccin à ARNm va donc faire fabriquer des protéines identiques au vrai virus, qui vont être reconnues par nos cellules de défense, les enregistrer et fabriquer des anticorps. C’est la protéine sur la capsule ‐ sur la couronne du virus, d’où son nom de Corona ‐ qui sera reproduite en partie.

L’organisme reconnaîtra vite cette protéine. La vaccination devrait réussir à nous protéger d’un prochain contact car, dès ce contact, la protéine sur la couronne du virus sera reconnue comme danger et le virus détruit avant de pouvoir se développer.

Un vaccin classique, c’est une injection d’un virus atténué ou inactivé ; le corps apprend à se défendre, à le reconnaître et fabriquer des anticorps. Un vaccin à ARNm oblige les cellules à fabriquer un morceau de virus, mais seulement un morceau (donc pas le virus), ici la couronne que notre système immunitaire va reconnaître.

Intérêt : rapidité de production, reconnaissance rapide par notre système immunitaire (toutes les cellules) de la protéine fabriquée par nos propres cellules.
Inconvénient : le stockage à ‐80°C, la fragilité de l’ARNm… D’où l’intérêt de 2 ou plusieurs injections.

Quelle différence y-a-t-il entre le vaccin de Pfizer et celui de Moderna ?

Ces deux vaccins utilisent la même technologie : l’ARN messager. Ils doivent être conservés à des températures négatives et il est nécessaire de faire un rappel vaccinal après avoir reçu la première dose.

Pour le vaccin Pfizer, le rappel se situe 3 semaines après.

Pour le vaccin Moderna, le rappel a lieu 28 jours après.

Dans tous les cas, ces vaccins ne sont pas complémentaires l’un avec l’autre. La deuxième dose vaccinale doit impérativement se faire avec le même vaccin utilisé lors de la première dose.

Une fois votre processus vaccinale complété (2 doses), il ne sert à rien de vouloir se faire vacciner dans la foulée avec un autre vaccin. Une nouvelle vaccination pourra éventuellement avoir lieu des mois après si l’immunité procurée par le vaccin qui vous a été injecté venait à diminuer au fil du temps.

Ce que l’on ne sait pas encore...

On ne sait pas encore si le vaccin protège contre la transmission du virus. Cela signifie que l’on pourrait être vacciné mais rester contagieux. Continuons donc à respecter les gestes barrières.La pharmacovigilance suit l’évolution des effets secondaires pour compléter les données déjà disponibles. Chaque vaccin est accompagné d’une notice détaillée à l’attention des patients.

Se faire vacciner ? oui, bien sûr !

Mais se faire vacciner ne dispense pas des gestes barrière, de la distanciation raisonnable, du port du masque, du lavage des mains fréquent et de l’aération des pièces.